©Olivier Roller
©Olivier Roller

Fatima Daas

Fatima Daas

Fatima Daas est l’autrice du très remarqué La petite dernière (Notabilia, 2020), qui évoque la difficulté de concilier sa foi en l’islam et la pratique de son homosexualité. Le nom de son héroïne est le nom de plume que l’écrivaine s’est choisi : c’est dire les porosités qui existent entre l’écriture et l’existence. Tout à la fois brut et sensible, La petite dernier est né d’un exercice proposé par les professeurs du master de création littéraire de l’Université Paris 8, dont l’autrice est tout juste diplômée.

Saluée par Virginie Despentes, la plume de Fatima Daas porte une parole nécessaire, celle d’une génération qui refuse les étiquettes et qui construit par l’écriture les conditions de son existence.

Au Festival Effractions